Après avoir longtemps souffert de son affiliation au cannabis, le cannabidiol ou CBD semble sur le chemin de la réhabilitation ! Il faut dire que la communauté scientifique a montré un engouement sans précédent pour cette molécule non psychotrope et non addictive issue du chanvre cultivé. Retrouvez dans cet article les trois études scientifiques les plus prometteuses sur le potentiel thérapeutique du CBD.

#1 Le CBD et le déséquilibre en cortisol

Le cortisol est une hormone glucocorticoïde secrétée par les glandes surrénales. Elle agit contre l’inflammation des tissus corporels et contrôle le métabolisme des muscles, des cellules adipeuses, du foie et des os. Elle joue également un rôle dans le cycle veille – sommeil et dans la régulation de la réponse de l’organisme au stress et à l’anxiété.

Une étude publiée dans la National Library of Medecine a tenté d’évaluer le potentiel du cannabidiol dans la régulation de l’activité hormonale à travers la prolactine plasmatique, l’hormone de croissance et le cortisol. Conclusion : le groupe supplémenté en CBD (entre 300 et 600 g) a drastiquement limité la fluctuation du cortisol en réponse aux stimuli du stress sans effets secondaires.

Il faut noter que tout dérèglement affectant la production de cortisol se traduit par des symptômes impactant la qualité de vie au quotidien : douleurs abdominales et musculaires, fatigue chronique voire asthénie, nausées, vomissements, maux de cœur, etc.

#2 Le CBD pour améliorer la qualité du sommeil

Le manque de sommeil est un véritable problème de santé publique en France. En effet, selon le Baromètre du sommeil, les Français auraient perdu près d’une heure et demie de sommeil par nuit en une cinquantaine d’années. Cette carence se traduit par une cascade de problèmes de santé, avec notamment une augmentation du risque de développer une maladie cardiaque. Comme l’explique une enquête de l’Ifop, 7 Français sur 10 reconnaissent avoir un problème de sommeil.

Selon cette étude qui fait désormais référence, le cannabidiol en capsules permettrait de soulager une grande partie des troubles du sommeil paradoxal, notamment la verbalisation (le fait de parler dans son sommeil), les mouvements brusques et autres spasmes musculaires. Il limiterait également la somnolence diurne ou hypersomnie. Selon cette autre étude, le CBD permet de soulager les insomnies causées par le stress et l’insomnie. En effet, 79,2 % des patients ayant pris part à l’essai clinique ont rapporté une baisse des scores d’anxiété, et 66,7 % ont retrouvé un sommeil sain et réparateur dès le premier mois de supplémentation en CBD.

#3 Le CBD et les maladies de la thyroïde

Aujourd’hui, plus de trois millions de Français sont traités pour une hypothyroïdie (manque d’hormones thyroïdiennes). L’incidence de l’hyperthyroïdie (excès d’hormones thyroïdiennes) est estimée à 2 % de la population, avec une grande prépondérance féminine (8 femmes pour un homme). Les hormones concernées sont la TSH, T4 et T3 qui jouent un rôle important dans l’organisme : réguler le métabolisme basal et contribuer à la biosynthèse des protéines, notamment.

Selon une étude parue dans The Journal of Endocrinology, le cannabidiol exercerait un effet adaptogène sur la thyroïde. Concrètement, la molécule stimulerait la fonction thyroïdienne chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie et ralentirait cette dernière chez les patients qui souffrent d’hyperthyroïdie. Des études complémentaires doivent encore être menées pour mieux appréhender le mécanisme de cette observation clinique.

Le CBD est-il légal en France ?

Depuis la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) rendue en 2018, les produits contenant du cannabidiol peuvent être librement commercialisés en France et en Europe, à condition que leur concentration en THC soit inférieure à 0,2 % (en France) ou à 0,3 % (ailleurs dans l’UE).

Selon les chiffres de l’Interprofession des métiers du chanvre (Interchanvre) repris par le média LSA Conso, la France compterait près de 7 millions de consommateurs réguliers ou occasionnels de produits de CBD. Ils s’approvisionnent dans des boutiques en ligne comme 321CBD, auprès des quelque 2 500 magasins physiques spécialisés ou encore en grande surface, notamment Monoprix et Carrefour qui proposent des espaces CBD dans les rayons « beauté » et « parapharmacie ».