Dans le cadre du respect des règles de sécurité et de protection individuelle du travailleur, se former en vérification générale périodique permet de mettre un point d'honneur sur l'inspection des engins de chantier et de levage. La formation en VGP est une formation à laquelle tout technicien de levage peut participer. Comme il s'agit d'un contrôle obligatoire sur une base régulière, de nombreuses raisons peuvent vous pousser à faire une formation en VGP. Pour en savoir davantage, lisez la suite de l'article.

Qu'est-ce que la VGP ?

La vérification générale périodique est une procédure légale obligatoire pour toute société possédant des engins de chantier et de levage, conformément à l’article L.4321-1 du Code du Travail. La vérification générale périodique a pour principal but de s'assurer de la conformité des appareils par rapport aux normes en vigueur et en consigne des fabricants

vgp

Les démarches servent à optimiser la sécurité au sein de l'entreprise et à protéger la santé du personnel amené à les manipuler. À l'issue des différents examens de VGP, un rapport d'intervention sur le fonctionnement les engins, les anomalies constatées ainsi que l'origine probable de la détérioration est conclu. Ainsi, le chef de l'entreprise est tenu de prendre les mesures appropriées pour y remédier.

En quoi consiste une formation en VGP ?

Une formation en VGP constitue un apprentissage pour s'initier à l'inspection générale et la mise en service des engins de levage, de portiques, d’engins de terrassement, de déchargement, ou autre, et d'être en mesure d'identifier toute détérioration susceptible de créer une défectuosité.
À l'issue de la formation, les professionnels doivent être aptes à prévenir toute anomalie ou dysfonctionnement de la manutention. La formation en VGP s'adresse à toute personne ayant besoin, dans le cadre d'une activité professionnelle, d'inspecter l'état des équipements. L'accompagnement a pour but d'assurer la maîtrise des notions et d'épauler les professionnels de manière efficace jusqu'à l'obtention de leur certificat d'aptitude.
De manière générale, les formations en VGP abordent plusieurs points, notamment :

  • Le procédé réglementaire à respecter.
  • Le suivi du carnet de maintenance.
  • L'importance juridique des contrôles périodiques pour toute sécurité au travail.
  • Un récapitulatif des bases techniques (hydraulique et mécanique).
  • Le fonctionnement des appareils et accessoires, comme les câbles.
  • Les processus à respecter pour la vérification générale périodique.

Quels sont les autres avantages d'une formation en VGP ?

Outre le fait qu'une formation en VGP joue un rôle majeur pour former les professionnels à prévenir les risques et les dangers liés à leur activité, elle peut se présenter comme une opportunité de carrière incontournable. En effet, si vous désirez ouvrir votre propre bureau d'inspection et de contrôle, il n'est pas possible de le faire sans avoir suivi une formation au préalable. Cela vous procure plusieurs avantages, notamment la possibilité de travailler en indépendant et d'être à la tête de vos propres décisions. Vous pouvez également réaliser des prestations au profit de plusieurs entreprises.
Suivre une formation en VGP vous offre la possibilité d'acquérir des compétences dans le domaine et ainsi vous ouvrir à de nouvelles opportunités. En comprenant l'environnement réglementaire du Code du travail en termes de vérification générale périodique des équipements et des machines, vous serez en mesure d'inspecter une variété d'accessoires. Cela se présente comme un avantage pour enrichir votre CV.